Addendum

Europe of Nations and Freedom Group

(34 MEPs displayed)

Programme implementing Horizon Europe
Committee on Industry, Research and Energy
A8-0410/2018:


Gerolf
ANNEMANS
 ABSTENTION
Marie-Christine
ARNAUTU
 AGAINST (+) Ce texte consacre l’explosion du budget dédié à la recherche. Bien que ces fonds soient utiles, ce texte entend consacrer 120 milliards à la recherche entre 2021 et 2027 contre 94 initialement proposés par la Commission. Dans un contexte de Brexit, le passage de ce budget de 79 milliards pour la période précédente à 120 milliards, soit une hausse de 50% n’est pas acceptable. Par ailleurs, la Commission a la gestion directe de ces fonds. Si l’investissement dans la recherche est capital, le choix d’augmenter les financements et actions qui y sont liés peut se faire au niveau national. Par ailleurs avec au moins 35% du budget du programme qui lui est consacré, le changement climatique, absorbera une somme équivalente à la hausse de budget. J’ai par conséquent voté contre.
Janice
ATKINSON
 (absent)
Nicolas
BAY
 AGAINST
Dominique
BILDE
 AGAINST (+) Horizon Europe, le programme d’investissement européen dans la recherche pour la période 2021-2027, a pour mission de financer principalement le développement industriel, la science ouverte, et la recherche fondamentale et l’innovation. Le coût du programme est tout de même évalué à 120 milliards alors que la Commission en prévoyait 94 à l’origine. De plus, pour la période précédente, le budget était de 79 milliards. Une telle hausse alors que le Royaume-Uni quitte l’UE est extravagante. Certes, les États membres investissent trop peu dans la recherche, mais ce n’est pas pour autant à Bruxelles de prendre le relais. Je vote donc contre ce programme au budget inadapté.
Mara
BIZZOTTO
 FOR (+) Questa relazione concernente il programma di attuazione del programma Orizzonte Europa è equilibrata e ben strutturata.
Non avendo riscontrato particolari criticità, ho inteso sostenere il testo con il mio voto.
Mario
BORGHEZIO
 FOR
Marie-Christine
BOUTONNET
 AGAINST
Steeve
BRIOIS
 AGAINST (+) J’ai voté contre ce rapport qui vise à définir les objectifs opérationnels et les activités propres à chacune des parties d’Horizon Europe et concerne des activités comme la santé, le numérique, l’industrie, l’énergie ou l’alimentation. Ce texte consacre l’explosion du budget dédié à la recherche, en augmentation de 50 %.
Angelo
CIOCCA
 FOR
Jacques
COLOMBIER
 AGAINST
Marcel
de GRAAFF
 (absent)
André
ELISSEN
 AGAINST
Jean-François
JALKH
 (absent)
France
JAMET
 AGAINST
Barbara
KAPPEL
 ABSTENTION (+) Bei diesem Bericht handelt es sich um das spezifische Programm zur Horizont-Linie. Die globale Konkurrenz im Bereich F&E ist enorm, daher ist ein gemeinsamer Ansatz in Bezug auf F&E wünschenswert. Das Budget für Horizont Europa soll im nächsten MFR von 100 Mrd. auf 120 Mrd. EUR angehoben werden. Die erhöhten Mittel sollen nicht durch eine Erhöhung des MFR bereitgestellt werden, sondern durch Mittelumschichtungen innerhalb des MFR.
Danilo Oscar
LANCINI
 FOR
Gilles
LEBRETON
 AGAINST (+) J’ai voté contre ce rapport car il veut augmenter le programme Horizon Europe dans des proportions déraisonnables, en faisant passer son budget de 94 à 120 milliards d’euros.
Christelle
LECHEVALIER
 AGAINST (+) Ce texte consacre l’explosion du budget dédié à la recherche. Bien que ces fonds soient utilisés à bon escient, ce texte entend consacrer 120 milliards à la recherche entre 2021 et 2027 contre 94 initialement proposés par la Commission. Dans un contexte de Brexit, le passage de ce budget de 79 milliards pour la période précédente à 120 milliards, soit une hausse de 50% n’est pas acceptable. Par ailleurs, la Commission a la gestion directe de ces fonds. Pour toutes ces raisons, je m'y suis opposée.
Philippe
LOISEAU
 AGAINST (+) Horizon Europe est un programme d’investissement européen en matière de recherche et d’innovation. Le manque d’implication des États membres dans le secteur de la recherche est une réalité. La Commission vise donc à augmenter les budgets recherche pour qu’ils atteignent 3% du PIB de l’Union, afin de rattraper le niveau des autres puissances mondiales. Cette proposition a pour objectif de définir les objectifs opérationnels en fixant notamment un minimum de 35% du budget du programme destiné à la lutte contre le changement climatique. Elle consacre l’explosion du budget du programme (120 milliards sur la période 2021-2027, soit une hausse de 50% par rapport à la période précédente). Si l’investissement dans la recherche est capital, nous contestons la gestion directe de cette réserve considérable de fonds par la Commission, alors que nous pourrions faire le choix de laisser les États doter et gérer leurs propres fonds. De plus, réserver obligatoirement 35% du budget à la lutte contre le changement climatique est une idée absurde qui ne laisse que peu de place à des priorités autant, voire plus importantes. J’ai donc voté contre ce texte, non pas pour contester les efforts d’investissement, mais pour appeler à un effort financier plus raisonnable.
Dominique
MARTIN
 AGAINST (+) J’ai voté CONTRE ce texte.
Pour ce nouveau programme Horizon Europe, le budget proposé par la Commission est de 94 milliards d’euros contre 80 milliards d’euros précédemment. L’objectif est de financer la recherche « européenne » de 2021 à 2027. Le rapporteur demande que le budget soit porté à 120 milliards d’euros.
Cependant, la très forte hausse du budget proposé par le Parlement sous-entend que cet effort ne peut être accompli que via Bruxelles alors que la France pourrait largement augmenter son budget de recherche pour financer une recherche basée en France, sans nourrir le parasite administratif de Bruxelles ou le financement forcé de chercheurs non européens et firmes situées hors d’Europe.
Le texte fixe un minimum absurde de 35% du budget de ce programme dédié à la lutte contre le changement climatique. On notera également la présence d’un volet « Société inclusive et sûre » coutant 2,8 milliards d’euros.
Michał
MARUSIK
 AGAINST
Georg
MAYER
 ABSTENTION (+) Der Bericht hat die Etablierung eines Forschungs- und Entwicklungsfonds auf europäischer Ebene als Ziel. Die globale Konkurrenz ist enorm, deshalb ist ein gemeinsamer Ansatz wünschenswert. Das Budget für F&E soll von 100 auf 200 Mrd. angehoben werden, diese Mittel sollen durch eine Mittelumschichtung innerhalb des MFR bereitgestellt werden. Deshalb habe ich mich bei diesem Bericht für eine Enthaltung entschieden.
Joëlle
MÉLIN
(none)
Franz
OBERMAYR
 ABSTENTION (+) Diesem zweiten legislativen Bericht zur Etablierung eines Fonds für Forschung und Entwicklung kann ich aus denselben Gründen wie bei A8-0410/2018 nicht zustimmen und enthalte mich.
Marcus
PRETZELL
 AGAINST
Jean-Luc
SCHAFFHAUSER
 AGAINST
Giancarlo
SCOTTÀ
 FOR
Olaf
STUGER
 AGAINST
Mylène
TROSZCZYNSKI
 AGAINST (+) Ce texte consacre l’explosion du budget dédié à la recherche. Bien que ces fonds soient utilisés à bon escient, ce texte entend consacrer 120 milliards à la recherche entre 2021 et 2027 contre 94 initialement proposés par la Commission. Dans un contexte de Brexit, le passage de ce budget de 79 milliards pour la période précédente à 120 milliards, soit une hausse de 50% n’est pas acceptable. Par ailleurs, la Commission a la gestion directe de ces fonds.
Si l’investissement dans la recherche est capital, notons que nous pouvons faire le choix d’augmenter les financements et actions qui y sont liés au niveau national. Par ailleurs avec au moins 35% du budget du programme qui lui est consacré, le changement climatique, absorbera une somme équivalente à la hausse de budget.
J'ai donc voté CONTRE ce texte.
Harald
VILIMSKY
 ABSTENTION (+) Der Bericht hat die Etablierung eines Forschungs- und Entwicklungsfonds auf europäischer Ebene als Ziel. Die globale Konkurrenz ist enorm, deshalb ist ein gemeinsamer Ansatz wünschenswert. Das Budget für F&E soll von 100 auf 200 Mrd. angehoben werden, diese Mittel sollen durch eine Mittelumschichtung innerhalb des MFR bereitgestellt werden. Deshalb habe ich mich bei diesem Bericht für eine Enthaltung entschieden.
Marco
ZANNI
 FOR
Auke
ZIJLSTRA
 AGAINST
Stanisław
ŻÓŁTEK
 (absent)