Addendum

Dominique BILDE


EUROPEAN GROUP
ENF
COUNTRY
France

NATIONAL GROUP
Rassemblement national

ATTENDANCE IN PLENARY SESSIONS +info
97%
268 out of 278 sessions attended (4 excused).

PARTICIPATION IN ROLL-CALL VOTES
97%
9754 out of 10000 votes during the mandate.

SITTING INFO
Proposal for a regulation of the European Parliament and of the Council amending Regulation (EU) 2016/399 as regards the rules applicable to the temporary reintroduction of border control at internal borders
Committee on Civil Liberties, Justice and Home Affairs

DATE:
Show Agenda
REFERENCE:
NUMBER:
MINUTES:
VOTES ON THIS SITTING:
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Am 23S
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Am 26
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Am 32
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Am 64
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Am 44
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Am 3
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Am 5
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Am 6
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Am 7
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Am 12
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Am 15
A8-0356/2018. Tanja Fajon - Proposition de la Commission


WRITTEN EXPLANATION OF VOTE (A8-0356/2018)
Temporary reintroduction of border control at internal borders

De nombreux États membres ont réintroduit des contrôles à leurs frontières suite aux attentats islamiques et à la crise migratoire. Aujourd'hui, six d'entre eux poursuivent ces contrôles : le Danemark, l'Autriche, l'Allemagne, la Suède, la Pologne et la France. Si les accords de Schengen autorisent la réintroduction des contrôles aux frontières, ils ne l'autorisent pas au-delà de deux ans. La Commission proposait alors d'étendre à 5 années cette autorisation. Le rapport de Tanja Fajon va lui, en sens inverse : il fait l'éloge de Schengen et juge inquiétant la réintroduction de frontières. Le danger est nié et la sécurité est sacrifiée sur l'autel de l'idéologie. Il va de soi que je m'oppose à cet rapport fantasque.

Date issued: April 4, 2019