Addendum




Belgium

(21 MEPs displayed)

2017 UN Climate Change Conference in Bonn, Germany (COP23)
B8-0534/2017:


Gerolf
ANNEMANS
 FOR
Maria
ARENA
 FOR
Pascal
ARIMONT
 FOR (+) In Hinblick auf die UN-Klimagespräche vom 6.–17. November in Bonn weist das Parlament darauf hin, dass die EU-Klimaschutzziele gestärkt werden müssen und das Pariser Übereinkommen in allen Mitgliedstaaten konsequent in nationales Recht umgesetzt werden muss. Dabei bleiben konkrete Schritte nötig, um entsprechende Finanzierungsquellen zur Umsetzung zu eröffnen. Förderprogramme sollten dazu beitragen, den Anstieg der weltweiten Durchschnittstemperatur auf deutlich unter 2 °C zu begrenzen. Wichtig bleibt auch eine gestärkte Forschung und Innovation im Bereich des Klimaschutzes, damit u. a. die Abhängigkeit von fossilen Brennstoffen langfristig reduziert wird.
Hugues
BAYET
 FOR (+) Selon les données scientifiques présentées dans le cinquième rapport d’évaluation du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de 2014, le réchauffement du système climatique est indéniable, des changements climatiques sont en train de se produire et l’activité humaine est la principale cause du réchauffement observé depuis le milieu du 20e siècle.
Nous sommes très préoccupés par le fait que les nombreuses et importantes incidences des changements climatiques sont déjà manifestes sur les systèmes humains et naturels, sur tous les continents et dans tous les océans.
Ivo
BELET
 FOR
Mark
DEMESMAEKER
 AGAINST
Gérard
DEPREZ
 FOR (+) J’ai voté en faveur de la résolution sur la conférence des Nations unies de 2017 sur les changements climatiques à Bonn, en Allemagne (COP23).
Cette résolution appelle l’Union européenne à revoir à la hausse ses objectifs climatiques, à mettre en œuvre l’accord via une législation européenne et appelle à des engagements européens et internationaux concrets afin de trouver d’autres sources de financement.
Elle énonce également une série de recommandations aux institutions de l’Union et aux États membres en amont de la COP23 qui se tiendra à Bonn en novembre avec pour objectif d’examiner les efforts des gouvernements pour atteindre les objectifs à long terme.
Alors que l’ensemble des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques doivent communiquer leurs objectifs à long terme d’ici 2020, la résolution exhorte la Commission à préparer d’ici 2018 une stratégie européenne «zéro émission» à l’horizon 2050, afin de limiter l’augmentation de la température bien en-deçà des 2°C et de poursuivre les efforts pour la limiter à 1,5°C.
Le texte souligne aussi notre déception face à la décision de M. Trump, président des États-Unis, de se retirer de l’accord de Paris, tout en saluant néanmoins les réactions fortes des gouvernements de nombreux pays en faveur de la mise en œuvre de cet accord.
Philippe
LAMBERTS
 FOR
Sander
LOONES
 (absent)
Louis
MICHEL
 FOR (+) . – A la vieille de la COP23, j’ai voté en faveur de cette résolution ambitieuse qui invite l’Union à revoir à la hausse ses objectifs climatiques. Il s’agit maintenant de finaliser la traduction des engagements de la COP21 dans la législation européenne et de se positionner en vue du dialogue de 2018. Dans ce cadre, il faudra veiller au nom du respect de la justice climatique à ce que l’engagement pris à Paris vis-à-vis des pays en développement, leur octroyant une enveloppe de 100 milliards de dollars d’ici 2025, soit bien exécuté. Le retrait des États-Unis de l’accord de Paris ne doit en aucun cas freiner le processus en cours. En votant cette résolution, nous avons au contraire lancé un signal politique fort montrant notre engagement en faveur de la lutte contre le changement climatique. Un dérèglement climatique ne pourra que générer des conflits et des mouvements migratoires difficilement gérables quand on sait l’ampleur des déplacements et des migrations dus à ce dernier, qui ont déjà touché plus de 166 millions de personnes entre 2008 et 2013.
Frédérique
RIES
 FOR
Claude
ROLIN
 FOR (+) À un mois de la COP23 (qui aura lieu du 6 au 17 novembre à Bonn), j’ai soutenu cette résolution qui se positionne en faveur d’un relèvement des objectifs et des instruments climatiques de l’Union européenne. Le texte adopté invite l’Union à revoir à la hausse ses objectifs climatiques, à traduire l’accord de Paris dans sa législation, à préparer dès à présent le dialogue facilitateur de 2018 et à se doter d’une stratégie pour l’horizon 2050. La Commission européenne a donc été invitée à préparer cette stratégie dès que possible (en gardant à l’esprit l’objectif de l’accord de Paris de maintenir la hausse mondiale moyenne de la température bien en-deçà de 2°C et de poursuivre les efforts visant à la limiter à 1,5°C). Cette COP23 sera importante dans la mesure où, en l’absence de l’administration américaine, elle viendra clarifier la structure du dialogue facilitateur, finaliser les modalités détaillées de mise en œuvre et le financement de l’action climatique. J’ai, enfin et par ailleurs, soutenu un amendement des Verts qui appelle à la mise en place de lignes directrices ou de procédures renforçant la transparence du processus de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques pour davantage lutter contre les intérêts particuliers.
Bart
STAES
 FOR
Helga
STEVENS
 AGAINST
Marc
TARABELLA
 FOR (+) Selon les données scientifiques présentées dans le cinquième rapport d’évaluation du GIEC de 2014, le réchauffement du système climatique est indéniable, des changements climatiques sont en train de se produire et l’activité humaine est la principale cause du réchauffement observé depuis le milieu du XXe siècle.
Nous sommes très préoccupés par le fait que les nombreuses et importantes incidences des changements climatiques sont déjà manifestes sur les systèmes humains et naturels, sur tous les continents et dans tous les océans.
Anneleen
VAN BOSSUYT
 AGAINST
Kathleen
VAN BREMPT
 FOR
Tom
VANDENKENDELAERE
 FOR
Hilde
VAUTMANS
 FOR (+) We moeten ons blijven inspannen voor ons klimaat. De verbintenissen die we in Parijs zijn aangegaan, moeten we zeker nakomen. We moeten verder inzetten op onderzoek en innovatie. Dat helpt ons niet alleen gemakkelijker onze doelstellingen te halen, maar zal ook de kosten en lasten helpen drukken. Ik steun de EU hier volledig in, ook in haar contacten met andere landen.
Guy
VERHOFSTADT
 FOR
Lieve
WIERINCK
 FOR (+) . – I voted in favour of this resolution, because I strongly support the continued focus on climate change and climate action. The EU should work to achieve a broader awareness in climate risks and anticipate and manage the impact. Climate commitments should remain one of the EU’s priorities in high-level bilateral dialogues with partner countries. I also believe that further research and innovation hold the key to fighting climate change in a cost-effective way.